SPIEN

Retraites : moins de profs en grève...

mardi 19 octobre 2010 par SPIEN - Matulik / Terver

En fin de mati­née, le minis­tère de l’Éducation natio­nale esti­mait à 13,95% la pro­por­tion d’enseignants gré­vistes, dont 14,14% en pri­maire et 13,79% dans le secon­daire. Ils étaient 22,13% la semaine der­nière, 27,31% le 23 sep­tembre et 29,4% pour la pre­mière jour­née d’action, le 7 sep­tembre. Le SNUipp-FSU, prin­ci­pal syn­di­cat du pri­maire, comp­ta­bi­li­sait de son côté 31% de gré­vistes dans les écoles ce matin. Le Snes évoque, lui, 45% de gré­vistes dans les col­lèges et lycées.

Les chiffres offi­ciels font par ailleurs état de 379 lycées, sur 4.302, per­tur­bés à des degrés divers, le nombre le plus impor­tant depuis le début du mou­ve­ment. La FIDL, pour sa part, recen­sait peu avant la mi-journée 1.200 établis­se­ments « enga­gés » dans la pro­tes­ta­tion dont 850 avec « blo­cage ou bar­rage ». Dans plu­sieurs villes, comme Lyon, Nanterre ou Paris, des heurts, par­fois vio­lents, ont opposé jeunes et forces de l’ordre.

Enfin, côté uni­ver­si­tés, l’Unef annon­çait hier que cinq cam­pus avaient voté le blo­cage : Rennes-II, Caen, Bordeaux-III, Paris-VIII et Pau. La pré­si­dence de Lyon-II a par ailleurs décidé la fer­me­ture admi­nis­tra­tive. Douze des 83 uni­ver­si­tés du pays s’étaient pro­non­cées dès hier pour la grève et une ving­taine d’AG devait se tenir aujourd’hui. Tours a par exemple décidé le blo­cage ce matin. Le Mouvement des étudiants (ex Uni) dénonce pour sa part des « actions déplo­rables des mili­tants syn­di­caux, qui risquent de nuire une nou­velle fois à l’image de l’université » et demande aux pré­si­dents d’université de tout mettre en œuvre pour éviter les blocages.

Source : AFP, reuters, vousnousils.fr


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162411

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 26