SPIEN

Sécurité à l’école : les formations des enseignants vont se mettre en place.

mardi 28 septembre 2010 par SPIEN - Matulik / Terver

Les for­ma­tions des ensei­gnants à la pré­ven­tion de la vio­lence et à la tenue de classe, annon­cées en avril lors des "états géné­raux de la sécu­rité à l’école", vont se mettre pro­gres­si­ve­ment en place, a dit lundi le ministre de l’Education natio­nale, Luc Chatel.

Sur "les prin­cipes et tech­niques de pré­ven­tion de la vio­lence en milieu sco­laire", une soixan­taine de "réfé­rents aca­dé­miques" char­gés d’animer la for­ma­tion des ensei­gnants vont rece­voir une for­ma­tion spé­ci­fique durant une semaine au mois d’octobre pro­chain, selon un com­mu­ni­qué du ministère.

D’ici la fin de l’année sco­laire 2010–2011, ils devront avoir déployé "dans l’ensemble des aca­dé­mies, des modules de for­ma­tion adap­tés, à rai­son d’au moins trois jour­nées, en s’adressant prio­ri­tai­re­ment aux ensei­gnants sta­giaires et aux per­son­nels des établis­se­ments du pro­gramme Clair".

Les ensei­gnants sta­giaires sont ceux qui font leur pre­mière année devant classe, préa­lable à leur titularisation.

Le pro­gramme "Clair", expé­ri­menté depuis la ren­trée dans 105 col­lèges et lycées parmi les plus expo­sés à la vio­lence, consiste à don­ner plus d’autonomie en matière de recru­te­ment des per­son­nels et d’innovations pédagogiques.

M. Chatel a aussi expli­qué que cinq uni­ver­si­tés étaient pres­sen­ties pour mettre en place, dès cette année, "des modules de for­ma­tion dans le par­cours des étudiants qui se des­tinent au métier de professeur".

A terme, il sou­haite que cette expé­rience soit géné­ra­li­sée et que la for­ma­tion à la pré­ven­tion de la vio­lence devienne "un pré-requis des concours de recrutement".

Concernant la "tenue de classe", deux DVD réa­li­sés par le Centre natio­nal de docu­men­ta­tion péda­go­gique (CNDP), un pour le pri­maire et un pour le secon­daire, ont été dis­tri­bués depuis la ren­trée aux pro­fes­seurs sta­giaires, à 9.000 exem­plaires dans les écoles et à 18.000 en col­lèges et lycées.

Le ministre s’exprimait dans le cadre d’un "sémi­naire natio­nal" sur la for­ma­tion à la pré­ven­tion de la vio­lence et la tenue de classe, orga­nisé avec le conseil scien­ti­fique des états géné­raux de la sécu­rité à l’école.

Ces états géné­raux avaient été orga­ni­sés en avril après plu­sieurs inci­dents graves début 2010 en milieu sco­laire, dont la mort d’un lycéen dans un établis­se­ment du Val-de-Marne.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163557

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 14