SPIEN

Mastérisation : le Tribunal Administratif de Rennes donne raison à une étudiante.

mardi 24 août 2010 par SPIEN - Matulik / Terver

Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Rennes a sus­pendu mardi la déci­sion de l’Université de Bretagne occi­den­tale de refu­ser à une étudiante d’IUFM l’équivalence de 1ère année de mas­ter, néces­saire dans le cadre de la mas­te­ri­sa­tion pour s’inscrire aux concours de l’enseignement.

La juge des réfé­rés, Françoise Guillemot-Daudet, a estimé que cette déci­sion, prise par une com­mis­sion inter uni­ver­si­taire, était "illégale".

Cette com­mis­sion "n’avait pas com­pé­tence pour déci­der de pro­cé­der ou non à la vali­da­tion" de la 1ère année d’études de la requé­rante, Hannah Nehlig-Burnouf, a estimé Mme Guillemot-Daudet dans son juge­ment, en pré­ci­sant notam­ment que la déci­sion reve­nait au pré­sident de l’université. Le juge­ment, qui fait juris­pru­dence, pré­voit aussi que l’UBO réexa­mine la situa­tion de l’étudiante dans un délai de quinze jours.

Hannah Nehlig-Burnouf repro­chait à l’Université de Bretagne occi­den­tale de n’avoir pas com­mu­ni­qué les moda­li­tés de l’examen dès la ren­trée et d’avoir imposé au der­nier moment un sys­tème de note élimi­na­toire, non retenu par d’autres uni­ver­si­tés, sans en aver­tir les étudiants.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163433

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 67