SPIEN

La mastérisation grippe le système de mutation des enseignants.

dimanche 4 juillet 2010 par SPIEN - Matulik / Terver

Pour un enseignant, changer de poste est un casse-tête cette année. Après les suppressions de postes, la réforme de la formation des maîtres bloque le système. A la rentrée prochaine environ 8600 enseignants stagiaires devront occuper un poste de titulaire à temps complets (15h ou 18h). Des postes ont été « bloqués » par les rectorats, en priorité dans les grandes villes (pour limiter l’éloignement géographique) et les lycées réputés « faciles ». Autant de postes qui ne seront pas offerts au mouvement de mutations intra-académiques. « Beaucoup de postes sont bloqués près des centres universitaires, là ou les demandes de mutation sont les plus fortes. Dans certaines villes, l’accès va devenir impossible pour les professeurs ». De manière générale, les mouvements sont réduits cette année, dans les disciplines où il y a peu de postes, cela peut bloquer toutes les mutations.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 160422

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 48