SPIEN

Réforme du lycée technologique pour aller davantage vers le supérieur.

jeudi 11 mars 2010 par SPIEN - Matulik / Terver

Le ministère de l’Education nationale a assuré jeudi que la réforme de la voie technologique au lycée, en particulier des séries STI et STL, prévue à partir de 2011, permettra à "davantage de jeunes de s’orienter" vers des formations de l’enseignement supérieur.

Le ministère, qui vient de présenter aux syndicats d’enseignants un projet de réforme, a confirmé dans un communiqué qu’il le présenterait en Conseil supérieur de l’Education (CSE, instance consultative) le 1er avril.

Cette réforme concerne les séries STI (sciences et technologies industrielles) et STL (sciences et technologies de laboratoire) et doit s’appliquer à la rentrée 2011 pour la classe de première et la rentrée 2012 pour la classe de terminale.

Elle doit "permettre à davantage de jeunes de s’orienter vers les formations technologiques et scientifiques de l’enseignement supérieur".

Le projet de réforme prévoit que la série STI passe de cinq spécialités actuellement, à quatre, intitulées "innovation technologique et éco-conception", "système d’information et numérique", "énergies et développement durable" et "architecture et construction".

La série STL passera de trois à deux spécialités intitulées "biotechnologies" et "sciences physiques et chimiques appliquées en laboratoire".

Les enseignements seront structurés en trois groupes : un tronc commun d’"enseignements généraux" avec une deuxième langue vivante obligatoire, des "enseignements technologiques pour partie transversaux et pour partie spécifiques à chaque spécialité" et "un accompagnement personnalisé" de deux heures hebdomadaires.

Les enseignements généraux - français, histoire et géographie, langues, éducation physique mathématiques et sciences physiques - gagnent une heure en 1ère (17 heures au lieu de 16) et en terminale (15 heures au lieu de 14). Les enseignements technologiques subissent deux régimes : certains sont communs aux deux séries (7 heures en 1ère, 5 heures en terminale). D’autres sont spécifiques à chacune d’entre elles (5 heures en 1re, 9 heures en terminale). Le nombre relativement peu élevé d’heures d’enseignement spécifique en 1ère - 5 rapportées aux 7 heures transversales - marque le souci de la réforme de permettre le changement de série en terminale.

Pour accompagner les enseignants, "un plan de formation sera mis en place (...) dès la rentrée 2010 sur la base d’un cahier des charges national", assure le ministère.

La réforme de la voie technologique intervient après celle de la voie professionnelle, généralisée à la rentrée 2009 et celle de la voie générale du lycée, qui commencera à s’appliquer pour la seconde à la rentrée 2010.

26% des candidats au baccalauréat 2009 provenaient de la voie technologique.

L’impression qui prévaut de cette réforme est que les filières gagnent en lisibilité, puisqu’elles n’offriront plus que 6 options à la rentrée 2010. Par ailleurs, en proportion, les enseignements généraux se trouvent renforcés : s’ils ne gagnent qu’une heure, les enseignements technologiques en perdent 4 en 1ère et 3h30 en terminale.

Le projet de réforme sera présenté au Conseil Supérieur de l’Education le 1er avril prochain pour être mis en oeuvre en 1ere à la rentrée 2011 et en terminale à la rentrée 2012. les séries sciences et technologies de la gestion (STG) et sciences et technologies des domaines sanitaires et socail (ST2S) feront également l’objet d’une réforme qui sera appliquée à la rentrée 2012.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 159928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 37