SPIEN

Après la reprise des cours, Chérioux se mobilise contre les "retenues sur salaire"

lundi 22 février 2010 par SPIEN - Matulik / Terver

Les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux de Vitry-sur-Seine, qui ont repris le travail après deux semaines de mobilisation, ont dénoncé jeudi les retenues sur salaire qui leur ont été notififiées et se réunissent jeudi à 12H30 pour défendre leur "droit de retrait".

Les professeurs, qui avaient cessé les cours le 3 février au lendemain de l’agression d’un élève, ont reçu mercredi dans leur casier un avis du proviseur les informant de "retenues sur salaires" pour jours non-travaillés et "absences pour service non-fait", ont dit plusieurs d’entre eux à l’AFP.

Le nombre des jours concernés par la retenue n’était pas précisé.

Les enseignants appellent à un rassemblement jeudi à 12H30 devant leur établissement pour faire reconnaître "l’exercice du droit de retrait" qu’ils ont invoqué depuis le début de leur mobilisation, récusant être en grève, selon un tract transmis à l’AFP.

En vertu de ce droit, un salarié ayant "un motif raisonnable de penser qu’il se trouve en situation de danger grave et imminent" peut cesser le travail et même quitter les lieux sans s’exposer à des sanctions ou à des retenues sur salaires.

"On s’y attendait mais ça met en colère. Ils veulent dissuader d’autres établissements de se lancer à leur tour", a déclaré à l’AFP, Christine Lichtenauer, enseignante à Chérioux.

Au début du mouvement, le ministère de l’Education avait fait savoir que seuls les deux premier jours d’arrêt de travail à Chérioux seraient assimilés à un droit de retrait.

Mardi, le ministre du Travail, Xavier Darcos, avait estimé que les enseignants de Chérioux excerçaient leur droit de retrait, près de deux semaines après l’arrêt des cours.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165414

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 49