SPIEN

Le « rassemblement » veut redéfinir le « contrat entre l’école et la nation ».

lundi 7 décembre 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

La réunion à Dijon, mi-novembre, du Rassemblement social, écologique et démocrate, a débouché sur des pistes de réformes visant à établir, « un nouveau contrat entre l’école et la nation ». Ce rassemblement, lancé l’été dernier par le député européen socialiste Vincent Peillon, regroupe des centristes du MoDem, d’ex-communistes, des radicaux de gauche et des socialistes. Il vise à bâtir une alternative à gauche pour l’élection présidentielle de 2012 en menant une réflexion élargie sur des problématiques de fond. Ce « nouveau contrat » consiste à demander à l’école d’ « évoluer en profondeur » pour dépasser un « blocage scolaire et social ». En échange, la nation s’engagerait à consentir « des efforts financiers, garantis dans la durée ». Parmis les pistes évoquées, une évolution du métier enseignant (temps de présence dans les établissements, autonomie des établissements, amélioration des conditions de travail et de rémunération…), un réaménagement des temps scolaires (allongement de trois semaines de l’année, notamment), mais également une réforme du collège (regroupement de discplines, petit nombre d’enseignants en 6e et en 5e …).

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 166420

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 82