SPIEN

L’enseignement de l’Allemand reprend des couleurs.

dimanche 22 novembre 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

Après des années de chute, le nombre d’élèves apprenant l’Allemand en France est reparti à la hausse. Certes et sans parler de l’âge d’or (de 1870 à 1914, la moitié des lycéens français choisissaient l’allemand, contre 40% l’anglais), on est encore loin des chiffres de 1995 : 1 312 000 élèves apprenaient alors la langue de notre plus proche voisin, soit 22,9%. Mais la tendance est bel et bien inversée. En 2006, ils n’étaient plus que 819 600, soit 15,2% de tous les collégiens et lycéens. Cette année, ils sont 821 000 à avoir choisi l’allemand en première, seconde ou troisième langue vivante, soit 15,5 %. Le ministre voit là l’effet de l’application du plan adopté en 2004, après le quarantième anniversaire du traité de l’Elysée. De fait, ces bons chiffres tiennent pour beaucoup au développement des classes bilangues (anglais-allemand). Autre bonne nouvelle pour les défenseurs de l’allemand, le manuel d’histoire franco-allemand est un succès éditorial (plus de 100 000 exemplaires vendus).

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 159906

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 9