SPIEN

Lycées professionnels : baisse du nombre d’élèves non affectés.

lundi 19 octobre 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

Le nombre d’élèves non affectés en lycées professionnels a baissé à la rentrée 2009 par rapport à 2008, pour atteindre 2.688 élèves au 6 octobre, a annoncé vendredi le ministère de l’Education nationale, après que la FCPE eut évoqué une "crise de l’affectation".

"Les ajustements de rentrée ont permis de réduire très sensiblement le nombre d’élèves non affectés qui est, cette année, très inférieur" - "d’environ 1.500" - aux "années précédentes", selon un communiqué du ministère.

Au total, 2.688 élèves étaient non affectés au 6 octobre 2009, "dont seulement 313 en 1ère année de CAP, soit 10 élèves en moyenne par académie", a précisé le ministère.

Ces chiffres, qualifiés de "très faibles" par le ministère, s’expliquent selon lui de la façon suivante : "situations particulières d’élèves (déménagements, changement d’établissement), attente de contrat d’apprentissage, sections trop demandées au regard de l’emploi disponible (tertiaire administratif, carrières sanitaires et sociales...), désaffection de certaines sections industrielles pourtant porteuses d’emploi".

Le ministère fait d’ailleurs savoir qu’il y a encore "de nombreuses places vacantes" en CAP et bac pro, "notamment dans les formations industrielles des domaines de la productique, de la maintenance et de l’électrotechnique".

Selon le ministère, pour accompagner la réforme du "bac pro" dont le cursus en trois ans (contre quatre auparavant) a été généralisé en cette rentrée, "les capacités d’accueil des premières années de formation (1ère année de CAP, 1ère année de BEP, seconde professionnelle) ont augmenté à la rentrée de 3.500 places environ par rapport aux effectifs de l’année précédente".

Au total, "5.000 places supplémentaires ont été créées en CAP en deux ans".

Selon le ministère, "alors qu’il y a environ 49.000 demandes d’orientation vers les CAP, les capacités d’accueil prévues sont de 55.642 places".

La FCPE, première fédération de parents d’élèves, avait affirmé le 23 septembre lors de sa conférence de rentrée que des "centaines" d’élèves voulant entrer en lycée professionnel avaient été "mal affectés" ou "pas affectés du tout", du fait d’un manque de classes dû à la réforme du bac pro.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 159928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 20