SPIEN

Analyse des mesures de Nicolas Sarkozy contre le décrochage scolaire.

lundi 12 octobre 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

Dans le cadre du « plan jeunes », le président de la République a annoncé, le 29 septembre, une série de mesures visant à favoriser l’insertion des jeunes, au premier rang desquelles la création d’un « droit à l’emploi et à la formation pour les 16-18 ans ».

Le « plan jeunes » annoncé par Nicolas Sarkozy est une réponse au taux de chômage de cette catégorie de population qui a grimpé de 23,9% au deuxième trimestre 2009. Les mesures sont inspirées du Livre Vert sur la politique de la jeunesse, rendu public en juillet 2009 par le haut-commissaire à la jeunesse, Martin Hirsch. Ces mesures bénéficient d’un budget total de 500 millions d’euros, « financé par la loi de finances 2010, sans prélèvement supplémentaire », selon l’Elysée. Les mesures en détail :

Décrochage scolaire : Nicolas Sarkozy a annoncé la création d’un droit à l’emploi ou à la formation pour les jeunes de 16 à 18 ans. Le prolongement de « l’obligation scolaire » passe notamment par la création de plates-formes régionales. S’appuyant sur les missions locales, ces structures auront pour objectif de repérer et de suivre les décrocheurs, en leur faisant des propositions d’emploi ou de formation. Chaque jeune aura droit a un parcours d’insertion individualisé et recevra une aide de 2500 euros, à condition que celui-ci « joue le jeu ». L’expérimentation qui débutera début 2010, concerne 6000 jeunes choisis par tirage au sort.

Orientation : Le gouvernement entend « placer l’orientation au cœur de l’éducation nationale » et prévoit la mise en place d’un « véritable service public de l’orientation » pour remplacer le système actuel, éclaté entre une multitude d’acteurs. Il sera piloté au niveau national, régional et local. Un droit à la réorientation sera expérimenté, sans autres précisions. Reprenant l’idée de Martin Hirsch, le président a annoncé l’expérimentation d’un livret de compétences, destiné à « valoriser les potentialités des jeunes sans se limiter au seuls résultats académiques ». Il sera mis en place début 2010 dans les établissements volontaires.

Alternance : La formation en alternance sera renforcée dans les universités et la fonction publique. Le statut des apprentis sera valorisé. Les stages hors cursus seront interdits, et les prérecrutements dans le secteur privé encouragé.

Aides : Un dixième mois de bourse soit être accordé, après discussion, et de nouvelles formes d’aides seront expérimentées en 2010.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 159928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 41