SPIEN

La revalorisation financière des enseignants attendra la rentrée 2010.

dimanche 20 septembre 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

La revalorisation financière des enseignants se fait attendre. Alors que Xavier Darcos l’avait promise pour cette rentrée, Luc Chatel a repoussé, le 6 septembre sur RTL, cette perspective à la rentrée 2010, pour la faire coïncider avec la réforme du lycée.

Le ministre de l’éducation veut profiter de ce temps supplémentaire pour discuter avec les syndicats de la formation continue des enseignants : « Je mets sur la table le droit individuel à la formation pour les enseignants (DIF), un accompagnement tout au long de la vie », a assuré le ministre. Tout agent de la fonction publique cumulant un droit à la formation de 20 heures par an, le ministère, avec son million de fonctionnaires, va devoir provisionner 20 millions d’heures soit 200 millions d’euros, à raison de 30 euros de l’heure pas personne en moyenne.

Pour financer ces dépenses, le ministère compte récupérer la moitié des sommes épargnées grâce aux suppressions de postes. Cet échange n’est pas très apprécié par les syndicats.

Quant à la formation continue l’entourage de Luc Chatel est assez clair : il faut mettre en place des règles qui incitent ceux qui le veulent à plus de mobilité, soit interne pour mieux enseigner ou aller vers d’autres administrations soit externe pour aller vers le privé.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163433

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 67