SPIEN

Les inspections générales demandent au ministère de rester vigilant sur la rénovation de la voie professionnelle.

dimanche 20 septembre 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

Vigilance. Pour les inspections de générales (IGEN,IGAENR), si « la rénovation de la voie professionnelle est portée globalement par une dynamique positive », les inspecteurs généraux conseillent au ministère de rester extrêmement vigilant sur sa mise en place à cette rentrée.

Dans un rapport sur la réforme du professionnel rendu public le 7 septembre, les inspections générales soulignent deux points à surveiller en priorité : l’évolution des parcours d’élèves dans le nouveau bac pro en 3 ans et l’accompagnement de l’autonomie des établissements.

Avec la généralisation de la réforme, les inspecteurs s’inquiètent d’un éventuel déséquilibre entre les voies de formation (2de générale et technologique, 2de professionnelle, CAP, apprentissage). L’objectif est de ne pas vider les 2des techno au profit des 2des pro, et, surtout, de ne pas reléguer les élèves les plus fragiles vers les CAP. Concernant les établissements, les inspections soulignent que « les acteurs locaux souffrent d’un manque d’accompagnement et demandent à l’institution de les aider à devenir des acteurs autonomes ».

Pour cela, elles demandent au ministère de renforcer la formation des chefs d’établissement et des enseignants concernés. Enfin, les inspections mettent en garde le ministère contre le discours véhiculé sur la réforme de la voir professionnelle. Certes, le bac pro est raccourci à trois ans, mais cela ne doit pas automatiquement signifier une « poursuite des études facilitée » Un tel discours serait porteurs de « désillusions potentielles » pour les élèves.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165402

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 6