SPIEN

Découverte professionnelle : seuls 80% des collèges offrent cette option.

dimanche 20 septembre 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

« Le compte n’y est pas ». Telle est la conclusion du rapport de l’inspection générale de l’éducation nationale (IGEN), publiée le 4 septembre sur l’option de découverte professionnelle de trois heures (DP3) qui vise à « apporter aux élèves une première connaissance du monde professionnel ».

Quatre ans après la création par la loi Fillon, seuls 80% des collèges la proposent. Et même sir la DP3 est devenue « la deuxième principale option de la classe de 3e » avec 11,9% des élèves, juste derrière le latin, le rapport estime qu’elle « devrait être proposée par la totalité des collèges et concerner un nombre bien plus important d’élèves » qu’aujourd’hui. De même, avec selon les académies, de 4,5% à 23,3% des élèves concernés, les inspecteurs regrettent la forte disparité d’application de l’option dans les différentes académies.

Le rapport souligne également « un déficit en matière d’évaluation du dispositif », notamment « en matière d’acquis des élèves et de contribution à leur projet de poursuite d’étude ».

Afin d’améliorer le dispositif, le rapport préconise d’installer dans chaque académie un « observatoire de la DP3 » permettant de mieux connaître l’impact de l’option sur les jeunes l’ayant suivi au collège, ainsi qu’un changement de nom afin de ne pas confondre cette option avec une éventuelle passerelle vers la voie professionnelle. Problème le rapport ne propose pas de nom alternatif.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162386

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8