SPIEN

Sarkozy suggère que le lycée reste ouvert en dehors des heures de cours.

vendredi 12 juin 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

Le président Nicolas Sarkozy a suggéré mercredi que le lycée reste ouvert aux élèves en dehors des heures de cours, en leur permettant d’y mener des activités sportives et culturelles.

"Il faut qu’on accepte cette idée que le lycée doit être ouvert en dehors des strictes heures de cours. C’est pas normal que quatre mois de l’année en comptant les vacances, ou cinq mois, ça soit fermé. C’est pas normal que le week-end, ça soit fermé", a-t-il déclaré sur RTL.

Accompagné du ministre de l’Education, Xavier Darcos, Nicolas Sarkozy s’était discrètement invité mercredi dans un lycée de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) à une réunion de travail des personnels avec le directeur de Sciences-Po Paris, Richard Descoings, chargé en janvier d’une mission de concertation.

Les élèves, a suggéré le président, doivent pouvoir aller par exemple au lycée le samedi pour "faire tourner le cinéclub, la salle de spectacles ou les équipements sportifs. Que ce soient les lycéens qui gèrent les équipements sportifs, ça leur apprendra un peu à être des adultes et à respecter les équipements dont ils auront la gestion".

Il s’agit, a poursuivi le chef de l’Etat, de "donner un droit de participation" aux élèves, "plutôt que d’infantiliser en ne donnant le choix qu’entre la soumsission et la rébellion". "On fait aimer son lycée en peremttant aux jeunes de se l’approprier".

Chargé en janvier d’une mission de concertation par Nicolas Sarkozy, après le retrait du projet de réforme contesté du ministre de l’Education nationale Xavier Darcos, M. Descoings a rendu un premier rapport à l’Elysée le 2 juin.

Il y fait des "préconisations" pour bâtir un lycée plus juste, en deux étapes. Elles devraient être reprises, selon l’Elysée, en tout ou partie à la rentrée 2010.

Pour M. Descoings, une "véritable refondation" du lycée nécessiterait toutefois une "vaste concertation", au-delà de 2010.

"Faire des lycées des lieux de vie que les lycéens s’approprient est une idée sur laquelle Xavier Darcos travaille depuis longtemps", a-t-on indiqué mercredi au ministère de l’Education nationale.

"Mais il faut encore discuter avec les régions qui sont propriétaires et responsables des bâtiments", ajoute-t-on de même source.

Un document signé en juillet 2008 par le ministère et trois organisations représentant des lycéens dressant la liste des "points de convergence" sur la réforme du lycée indiquait que "l’engagement des lycéens dans la vie de leurs établissements doit être davantage valorisé" et "les activités associatives doivent être encouragées".

Actuellement, des cours de soutien ont lieu dans les établissements scolaires pendant les vacances avec des enseignants et des élèves sur une base volontaire, rappelle le ministère.

Les locaux d’établissements scolaires sont également utilisés en dehors des heures de cours par des clubs d’activités sportives ou culturelles (football, photo, etc...), encadrés par des adultes.

"Ouvrir les lycées plus tôt ou plus tard, hors des heures de cours, est une idée que nous avons lancée depuis longtemps. Mais nous souhaitons la présence d’adultes", a indiqué à l’AFP une porte-parole de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl).

Source AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162473

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4