SPIEN

Emploi des jeunes diplômés : chute de 60% à 38% en un an, selon une enquête.

vendredi 24 avril 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

En avril 2009, 38% des jeunes diplômés en 2008 avaient du travail, contre 60% à la même époque en 2008, selon une enquête réalisée par l’Association pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés (Afij) publiée jeudi.

En avril 2009, 38% des jeunes diplômés en 2008 "sont en emploi et 62% ne sont pas en emploi", selon cette enquête.

Interrogée par l’AFP, l’Afij a déclaré qu’en avril 2008, les jeunes diplômés en 2007 étaient "à 60% en emploi" et "à 40% sans emploi".

Sur les 38% (diplômés de 2008) ayant un emploi, 30% ont un CDI, 29% un CDD ou un CTT (contrat de travail temporaire) de 6 mois et plus et an majorité à temps plein (80%), selon l’Afij.

"Seulement 50% de ces jeunes diplômés occupent un emploi en adéquation avec leur projet professionnel", ajoute l’Afij, qui souligne que "55% d’entre-eux déclarent occuper un emploi d’attente".

En outre "le poste occupé est pour 33% d’entre eux sans aucune perspective d’évolution".

Pour les 20% occupant des emplois à temps partiel, cette situation est subie dans 80% des cas.

L’Afij constate "un meilleur accès à l’emploi des sortants d’IUT (instituts universitaires de technologie) et STS (section de technicien supérieur) tertiaires et des bac+3".

Sur les 62% de jeunes diplômés n’ayant pas d’emploi en avril, la moitié, sans emploi à la date de l’enquête, a occupé un emploi à durée déterminé depuis l’obtention du diplôme, le plus souvent "un emploi d’attente" (pour 63%) "ou correspondant moyennement à leur projet" (pour 17%).

47% vivent grâce au soutien financier de leurs proches, 17% sont bénéficiaires de l’allocation chômage et 14% sont allocataires du RMI, selon cette enquête.

"Ces résultats illustrent d’une part le +retard à l’embauche+ pour les diplômés 2008 dans le contexte de la diminution des embauches" due à la crise économique, commente l’Afij.

Ils démontrent d’autre part "le caractère non linéaire des parcours d’insertion de la majorité des jeunes diplômés qui font souvent des allers/retours entre période d’emploi et période de chômage avant d’accéder à l’emploi stable", ajoute l’association.

Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1.241 inscrits de l’Afij diplômés en 2008 entre le 16 avril et le 20 avril.

La répartition des jeunes par niveau de diplômes est : 21% de BTS/DUT, 16% de licence, 6% de master 1, 56% de master 2 et 1% de docteurs.

L’Afij, qui existe depuis 1994, compte environ 40.000 à 50.000 inscrits par an, toutes filières et tous diplômes confondus.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163557

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8