SPIEN

Darcos laisse inchangés les concours 2010 des enseignants.

vendredi 20 mars 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

Le ministre de l’Education, Xavier Darcos, dans un nouveau geste en direction du monde enseignant, a repoussé d’un an la réforme des concours des professeurs, ouvrant des discussions qui s’annoncent serrées avec des syndicats jugeant insuffisantes les concessions faites.

Le ministre a cédé à la revendication de la Conférence des présidents d’université (CPU) en décidant, vendredi, de maintenir les concours de 2010 dans leur état actuel : ce qui était déjà une assurance pour l’agrégation le devient donc aussi pour le Capes et le concours de professorat des écoles.

M. Darcos a aussi dissipé le flou pour les étudiants qui pourront se présenter aux concours 2010 : les titulaires d’un master ou les inscrits en master 2, mais aussi les candidats admissibles en 2009 et les étudiants inscrits en master 1 à la rentrée 2009.

Le monde universitaire avait manifesté son inquiétude à cet égard : les universités n’avaient pas encore transmis leurs projets de nouveaux masters devant préparer aux nouveaux concours, ce qui laissait peu de choix au gouvernement en terme de calendrier.

Outre que la partie concours de la réforme de la formation des enseignants est ainsi repoussée d’un an - les nouveaux concours ne se mettront en place qu’en 2011 -, le ministre a apporté plusieurs précisions et assurances, dans une lettre aux syndicats dont l’AFP a obtenu copie.

Une fois leur concours obtenu, les "fonctionnaires stagiaires" auront "un tiers" de temps en formation continue, alors que la réforme, qui supprime l’année de stages rémunérée en IUFM (Institut de formation des maîtres) prévoyait initialement un plein temps devant classe après le concours.

Avant le concours, les stages de master 2 "ne seront pas utilisés pour couvrir des besoins en remplacement de personnels en congé ou des besoins permanents d’enseignement".

Enfin, le recrutement par concours nationaux des professeurs et conseillers d’éducation (CPE) est qualifié de "principe intangible", et la revalorisation financière promise concernera non seulement les néo-titulaires mais aussi l’ensemble des enseignants.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163557

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8