SPIEN

Les expérimentations de la réforme proposée par Xavier Darcos irritent.

lundi 9 mars 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

Carton jaune pour Xavier Darcos ! Le ministre « tente d’imposer sa réforme de la seconde en catimini », a dénoncé en fin de semaine Jacques Auxiette, président de la commission éducation à l’association des régions de France. En mettant 500 postes d’enseignants à disposition de la centaine de Lycées qui se porteront volontaires pour expérimenter « certaines dispositions initialement prévues dans la réforme » à la rentrée prochaine Xavier Darcos essaie de « passer insidieusement en force ». De fait, les opposants de la réforme du lycée ne désarment pas. Au lieu d’amoindrir leur combativité, la perspective d’un « débat de société » voulu à ce sujet par le président de la République leur offre l’opportunité d’une action au long cours. L’agitation lycéenne contre la « réforme Darcos » est devenue un phénomène chronique, avec des hauts et des bas mais sans jamais cesser tout à fait. Si la FIDL a reçu le ministre lors de ses « états généraux des élus lycéens », le 24 janvier, c’était pour mieux marteler son refus de toute suppression de postes dans l’éducation nationale. L’autre organisation lycéenne, l’UNL, en a fait pour sa part un préalable à toute discussion.

Source des informations : la lettre de l’éducation


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163557

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 14