SPIEN

Les éditeurs scolaires en colère par rapport à la réforme du Lycée.

lundi 9 mars 2009 par SPIEN - Matulik / Terver

La réforme du lycée, repoussée à 2010, présente toutes les allures de la goutte d’eau qui fait déborder le vase. En septembre 2008, les éditeurs attiraient l’attention du gouvernement sur l’aspect précipité de cette réforme, dont l’application prévue en septembre 2009, ne leur garantissait pas le délai de douze mois, prévu par décret pour préparer les nouveaux manuels d’autant que les nouveaux programmes n’étaient rendus publics qu’en décembre 2008. Présidente de Savoir livre, l’association regroupant les principaux éditeurs scolaires et directrice des éditions Magnard, Isabelle Magnard explique : « Nous nous sommes engagés à produire les nouveaux manuels dans les temps. Nous avons doublé les équipes. Certains maquettistes, iconographes ou metteurs en page ont refusé d’autres engagements pour nous suivre ». Patatras : la réforme est reportée, et les éditeurs se retrouvent avec deux interlocuteurs avec l’arrivée de Richard Descoing sur le dossier du Lycée. « Le nouveau calendrier nous inquiète, ajoute isabelle Magnard. Avec un prérapport prévu en mai 2009 et le rapport en octobre, si la réforme doit entrer en vigueur à la rentrée 2010, nous nous retrouvons dans la même urgence qu’en septembre 2008 ». Le groupement d’éditeurs a écrit à Xavier Darcos et Richard Descoings. Ils voudraient que le second remette son rapport avent l’été. Mais pour les éditeurs, la pire solution serait que la réforme soit ajournée sine die. Une hypothèse qu’ils n’osent envisager.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 160422

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 48