SPIEN

Les futurs concours des enseignants présentés lundi.

samedi 11 octobre 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Le ministère de l’Education présentera lundi les concours pour les enseignants et les conseillers principaux d’orientation, recrutés au niveau master (bac + 5) à partir de 2010, dans le cadre de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants.

Selon le projet du ministère, dont l’AFP a eu copie et qui peut éventuellement évoluer —mais à la marge— d’ici lundi, les concours vont être organisés en quatre épreuves, deux pour l’admissibilité et deux pour l’admission.

"Il est prévu que les épreuves écrites d’admissibilité des nouveaux concours aient lieu à la fin du premier semestre de chaque année universitaire (en deuxième année de master, ndlr) et que les épreuves orales d’admission se passent en juin", selon le document.

Pour être admissibles, les candidats au concours de professeurs des écoles devront passer une épreuve écrite de "français et de culture humaniste" et une de "mathématiques et de culture scientifique et technologique", chacune comptant, selon le projet, coefficient 2.

Pour être admis, il leur faudra passer deux épreuves orales : lors de la première ("exercice pédagogique"), le candidat devra tirer au sort un sujet de leçon, qu’il devra préparer et exposer au jury. Cette épreuve sera l’occasion de vérifier les connaissances du candidat "dans le domaine disciplinaire" mais aussi "sa capacité à concevoir et organiser un enseignement à l’école primaire".

La dernière épreuve - nouveauté par rapport à ce qui existe dans les concours actuels - consistera en un entretien avec le jury sur la connaissance concrète du système éducatif ("valeurs" et "exigences du service public", "système éducatif" et ses "institutions") et "son aptitude à exercer le métier".

Les coefficients proposés dans le texte sont de 3 pour chacune des épreuves d’admission.

Actuellement le concours de professeur des écoles comprend six épreuves.

Le concours de recrutement de professeurs de collège, lycée général, technologique, professionnel et de CPE comportera lui aussi deux épreuves écrites d’admissibilité dans la ou les disciplines pratiquées.

Une partie de l’épreuve pourra vérifier la connaissance de "l’épistémologie et l’histoire de la discipline".

Le niveau d’exigence disciplinaire exigé sera "celui de la licence".

Pour l’admission, sont prévues deux épreuves orales, sur le même principe que celles qui seront proposées aux professeurs des écoles ("exercice pédagogique", adapté au niveau collège ou lycée et "entretien avec le jury").

Actuellement, selon la discipline, il y a entre 5 à 7 épreuves.

Quand au concours d’agrégation, "les épreuves et programmes" actuels "sont maintenus en l’état", mais une des épreuves orales sera "infléchie" dans le sens de l’épreuve orale type "exercice pédagogique". S’y ajoutera l’épreuve avec le jury.

En 2007-2008, 8.600 postes ont été ouverts aux concours de recrutement externes des enseignants du second degré et 9.880 postes aux concours externes pour devenir professeur des écoles.

Source : AFP.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162386

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8