SPIEN

Parution du décret sur la prime d’entrée dans le métier" des enseignants.

dimanche 14 septembre 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Le décret instituant la "prime d’entrée dans le métier" pour les jeunes enseignants titularisés, fixée par un arrêté à 1.500 euros, est paru samedi au Journal officiel.

Le montant de cette prime, qui selon le texte du décret "ne peut être versée qu’une seule fois au même bénéficiaire", avait été annoncée fin août par le ministre de l’Education, Xavier Darcos. Le ministère avait souligné que cela concernait quelque 20.000 jeunes enseignants titularisés dès septembre.

Le décret ajoute qu’outre les professeurs (premier et second degré) sont aussi concernés par cette prime les conseillers principaux d’éducation et les conseillers d’orientations-psychologues.

Interrogé par l’AFP, le ministère a affirmé que cette prime serait cumulable avec une autre prime, dite PSI (prime spéciale d’installation), qui existe depuis 1989 pour tout jeune fonctionnaire débutant son métier dans les communes d’Ile-de-France et de la communauté urbaine de Lille.

Cette PSI, au montant variant en fonction du corps d’appartenance, d’environ 2.000 euros cette année, s’obtient en en faisant la demande, a précisé le ministère.

En 2007, 7.850 enseignants du premier et du second degré, concentrés sur les académies de Paris, Créteil, Versailles et Lille, en ont bénéficié, selon les chiffres du ministère.

La nouvelle prime, celle "d’entrée dans le métier", sera versée en deux fois, la moitié au mois de novembre et l’autre moitié en février, a ajouté le ministère. Le ministre avait initialement annoncé son versement en novembre uniquement.

Le Journal officiel publie par ailleurs un décret qui institue une "prime spéciale" pour les "enseignants qui effectuent, dans l’enseignement secondaire et pour la durée de l’année scolaire, un service supplémentaire d’enseignement d’au moins trois heures hebdomadaires".

Elle est destinée à inciter les enseignants à faire des heures supplémentaires. Sur les 11.200 suppressions de postes qui marquent cette rentrée dans les collèges et lycées, 4.200 sont transformées en heures supplémentaires.

Un arrêté fixe cette prime à 500 euros. Elle sera versée au cours du premier trimestre.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 166585

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 12