SPIEN

Bac pro en trois ans, les directeurs de CFA veulent conserver deux contrats d’apprentissage successifs.

vendredi 13 juin 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Alors que les syndicats de l’enseignement professionnel discutaient ces dernières semaines de la réforme du bac professionnel, le ministère a consulté, en parallèle, les représentants du secteur de l’apprentissage, dont dépendent plus de 300 000 apprentis au niveau BEP, CAP et Bac Pro. Principal sujet d’inquiétude, la durée des contrats d’apprentissage : « Traditionnellement, la durée du contrat d’apprentissage correspond à la durée d’un diplôme. En passant du BEP/bac pro en 4 ans au bac pro en 3 ans, on devrait passer à des contrats de trois ans. Pour des enfants de 16 ou 17ans, c’est beaucoup trop. D’autant plus que les entreprises sont peu enclines à prendre des mineurs sous contrat pour trois ans », s’inquiète Didier Guinaudie, secrétaire général de la Fédération des directeurs de CFA (Fnadir). Au ministère de l’éducation nationale, on souhaite de la souplesse et donner la possibilité de conserver deux contrats successifs. Or, si les référentiels des programmes des diplômes dépendent bien de ce ministère, les questions relatives à la durée du bac pro, et donc aux contrats d’apprentissage, dépendent eux du ministère de l’emploi. Une rencontre entre les représentants de CFA et l’entourage de Laurent Wauquiez, le secrétaire d’Etat à l’emploi, est prévue cette semaine.

Source : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165919

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 145