SPIEN

X. Darcos affiche sa détermination à la veille de la grève.

mercredi 14 mai 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Xavier Darcos a affiché sa détermination à poursuivre les réformes mercredi, à la veille de la journée d’action dans l’Education et la fonction publique, assurant que "les défilés (...) ne changeront rien" et qu’il ne reviendrait pas sur les suppressions de postes.

"Non, je ne compte pas revenir sur les suppressions d’emplois qui sont aujourd’hui prévues", a déclaré le ministre de l’Education à l’Assemblée nationale, répondant au député de Dordogne Pascal Geguilhem (PS) lors des questions au gouvernement.

"Je n’ai pas l’intention de transférer aux élèves des générations futures - outre leurs cartables déjà trop chargés - la dette que nous allons leur laisser", a-t-il poursuivi.

11.200 suppressions de postes sont inscrites au budget pour la rentrée prochaine, dont 8.830 dans le public.

"Je respecte les grévistes et je respecte les manifestations mais ce n’est pas ce qui détournera le gouvernement de son chemin de réformes", avait-il déclaré un peu plus tôt à la presse, à l’issue du conseil des ministres.

"Et d’ailleurs, le lendemain de la manifestation, qu’est-ce qui aura changé pour l’école ?", s’est-il demandé. "Ce qui compte c’est que nous réformions du dedans et les défilés et les manifestations, quels que respectables qu’ils soient, ne changeront rien à l’affaire", a conclu Xavier Darcos.

Les fonctionnaires, dont les enseignants, ainsi que les lycéens et parents d’élèves sont appelés jeudi par leurs organisations syndicales à une journée de grève pour dénoncer la "politique de démantèlement" conduite selon eux par le gouvernement, qui a prévu des dizaines de milliers de suppressions de postes en 2008-2009.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 159906

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 9