SPIEN

La fonction publique remodelée selon le rapport Silicani.

mardi 13 mai 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Répondant au vœu de Nicolas Sarkozy de passer à une phase plus opérationnelle de « rupture dans la manière de gérer les carrières dans la fonction publique », le rapport Silicani rassemble 40 propositions de réforme. La principale consiste à simplifier les corps et les statuts d’emplois pour construire « une fonction publique des métiers » en 5 niveaux et 7 filières professionnelles. Le rapporteur préconise ainsi de revenir à la distinction initiale entre le grade, garanti pour l’agent, et l’emploi, dont l’administration est propriétaire. Un tel dispositif permettrait à la fois de simplifier les rémunérations et de renforcer leur différenciation : les fonctionnaires aurait la rémunération indiciaire de leur grade, et les primes de leur emploi, pouvant représenter jusqu’à un quart de leur salaire, selon les résultats atteints. Sans aller jusqu’à la généralisation de l’usage du contrat, le rapport pose comme indispensable le recours aux agents contractuels notamment dans les services de masse comme la santé et l’éducation. Pour les affectations, l’intérêt du service serait privilégié, et « un véritable marché de l’emploi public » serait créé. Une telle réforme pourrait s’étaler sur cinq ans. La déclinaison de ce rapport dans l’éducation nationale est tout à fait vraisemblable. Le rapport Silicani, tout comme la récente loi sur la mobilité des fonctionnaires ne sont que des « justificatifs » à ce qui constitue le cœur de la logique gouvernementale : la révision générale des politiques publiques.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162411

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 26