SPIEN

Le professeur ayant giflé un collégien refuse le plaider-coupable du 27 mars ;

mardi 25 mars 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Le professeur qui avait giflé un collégien, le 28 janvier à Berlaimont (Nord), souhaite une audience publique et refuse la procédure de plaider-coupable prévue initialement le 27 mars, a-t-on appris vendredi auprès de son avocat.

Le professeur de technologie tiendra une conférence de presse mardi matin dans le bureau de son avocat à Avesnes-sur-Helpe (Nord) pour expliquer les raisons de ce refus, a indiqué à l’AFP Philippe Roffiaen.

La procédure du plaider-coupable suppose l’accord des deux parties et se déroule uniquement en présence du prévenu et de son avocat.

L’avocat a précisé à l’AFP qu’il transmettrait le même jour l’information au procureur afin qu’il puisse convoquer le tribunal correctionnel d’Avesnes-sur-Helpe à une date ultérieure pour juger son client, sans doute pas avant deux ou trois mois.

Le professeur de 49 ans, qui avait passé 24 heures en garde à vue pour cette affaire, doit comparaître pour "violence aggravée sur mineur". Il avait reconnu avoir giflé un élève de 6ème après qu’il l’eut traité de "connard". A l’origine de l’échange, le professeur s’était agacé du désordre sur une table.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165385

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 16