SPIEN

L’Alsace teste un programme pilote de lettres de mission pour professeurs.

mercredi 19 mars 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

La région Alsace teste un programme pilote de "lettres de mission" encadrant le travail d’enseignants du second degré en leur fixant un contrat d’objectifs à atteindre, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

L’existence de ces lettres de missions, révélée mardi à l’AFP par Sud-Education (minoritaire), a été confirmée par le rectorat de Strasbourg.

Selon le syndicat, qui réclame la suppression de cette pratique mise en place à la rentrée 2007-2008, des professeurs principaux pour la plupart, notamment de ZEP, ont signé un contrat d’objectifs avec le chef d’établissement sur la base du volontariat.

Ces contrats, définis au cas par cas par les conseils pédagogiques d’établissement, fixent par exemple des objectifs à atteindre en terme d’élèves redoublants, a expliqué Gilles Hargous, secrétaire académique du syndicat.

"Ils introduisent des salaires au mérite et des possibilités d’avancement dans la carrière", a-t-il indiqué.

M. Hargous dénonce des lettres qui "contractualisent" le métier de l’enseignant en "cassant" son statut de fonctionnaire d’Etat. Il dit redouter de voir se créer des "superprofs" dans les établissements ainsi qu’une "concurrence entre professeurs pour atteindre les objectifs".

"On est vraiment dans une volonté de transformer l’école dans une perspective libérale", a-t-il commenté.

Le rectorat n’était pas en mesure de fournir dans l’immédiat des précisions sur le nombre d’établissements et le nombre professeurs concernés.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 164376

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 43