SPIEN

Darcos estime que la démission de Rocard n’est pas un "signe de défiance".

vendredi 1er février 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Le ministre de l’Education Xavier Darcos a affirmé vendredi que la démission de l’ex-Premier ministre PS Michel Rocard de la commission sur la revalorisation du métier d’enseignant n’était pas "un signe de défiance envers le gouvernement" mais envers la presse.

"Il ne s’agit pas d’un signe de défiance envers le gouvernement", Michel Rocard "a voulu marquer sa défiance face à un commentaire journalistique hasardeux", a déclaré à la presse M. Darcos, lors d’un déplacement à Ploërmel (Morbihan).

Le ministre de l’Education a également affirmé que les "fuites" publiées vendredi dans le Figaro sur ce rapport étaient des "informations fausses". "Le terme (de flexibilité) n’est pas utilisé dans le rapport, même si le système a besoin de souplesse",a-t-il dit. "Flexiprof, c’est du pipeau, ce n’est pas dans le rapport", a-t-il ajouté.

Michel Rocard a annoncé jeudi avoir présenté sa démission de la commission Pochard, dénonçant une "exploitation politique mensongère et manipulatrice" du travail de cette commission.

Par ailleurs, interrogé sur les conditions de mise en cause de l’enseignant accusé d’avoir giflé un élève qui l’avait insulté, et notamment sa garde à vue, M. Darcos a déclaré qu’il "ne souhaitait pas commenter les procédures" en cours, renvoyant vers "le rectorat de Lille".

A Ploërmel, le ministre a été accueilli par le maire Paul Anselin, qui se représente pour la sixième fois, en présence du sénateur Josselin de Rohan et de François Guéant, fils du secrétaire général de l’Elysée. François Guéant brigue un siège de conseiller général dans le canton de La Gacilly.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163433

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 67