SPIEN

Déclaration des grévistes : les syndicats d’enseignants vent debout contre Darcos.

mercredi 30 janvier 2008 par SPIEN - Matulik / Terver

Les syndicats d’enseignants étaient vent debout vendredi contre Xavier Darcos, qui leur demande de trouver un accord sur une déclaration individuelle de participation à une grève 48 heures avant, alors que l’issue des discussions paraît, selon eux, déjà décidée par le ministre.

Au soir d’une journée de grève plutôt bien suivie dans l’Education nationale jeudi, le ministre a annoncé qu’il allait chercher un "accord" avec les syndicats "pour que nous puissions avoir un préavis de 48 heures" avant une grève, comme c’est le cas dans les transports terrestres.

"Si nous n’avions pas cet accord" dans "les deux mois", "nous passerons par la loi", a prévenu le ministre, qui a pourtant qualifié de "succès" l’expérimentation d’un service minimum d’accueil dans 2.023 communes volontaires jeudi.

Il s’agira de faire en sorte qu’un enseignant "se déclare en grève systématiquement 48 heures avant, auprès des inspections d’académies, ce qui permettra de pérenniser le service minimum d’accueil" (SMA), a expliqué son entourage à l’AFP.

L’application de cette obligation aux seuls professeurs des écoles ou à la totalité des ensignants fera partie de la discussion, a-t-on ajouté.

Les syndicats, déjà très hostiles à ce SMA, dans lequel ils voient une remise en cause de l’exercice du droit de grève, n’ont pas caché leur agacement devant l’"ultimatum" lancé le ministre.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 159803

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4