SPIEN

Grèves : les fonctionnaires entrent dans la danse pour leur pouvoir d’achat.

mardi 20 novembre 2007 par SPIEN - Matulik / Terver

Les fonctionnaires entrent dans la danse des mouvements sociaux ce mardi, en cessant le travail 24 heures pour leur pouvoir d’achat et contre les réductions d’effectifs, alors que la grève se poursuit à la SNCF et RATP tout comme l’agitation dans les facs.

"Il y aura vraisemblablement des écoles primaires fermées et pas mal de cours non assurés dans les collèges et lycées", a prévenu la FSU, premier syndicat enseignant, et certains hôpitaux tourneront sans doute au ralenti.

Les huit syndicats de fonctionnaires ont en effet appelé les 5 millions de fonctionnaires à cesser le travail et manifester pour des hausses de salaire, soulignant qu’aucune augmentation n’a été accordée pour 2007.

Ils s’élèvent aussi contre les 22.900 suppressions de postes prévues au budget de l’Etat en 2008.

Le gouvernement conteste que les fonctionnaires aient perdu du pouvoir d’achat, mais le conseiller social de Nicolas Sarkozy, Raymond Soubie, a souhaité que "des gestes" soient accomplis en leur faveur, sans se focaliser sur la question salariale.

Le mouvement devrait être très suivi et l’alerte prise au sérieux par le pouvoir, alors que les Français, mécontents de leur pouvoir d’achat, témoignent de la sympathie pour la mobilisation des fonctionnaires.

Les syndicats CGT, FO et FSU ont évoqué d’éventuelles convergences entre ce mouvement et le conflit sur les régimes spéciaux de retraite, qui se poursuit à la SNCF et RATP.

Des négociations doivent s’ouvrir mercredi dans ces entreprises, mais le trafic sera encore perturbé mardi et un retour immédiat à la normale semble improbable, bien que M. Soubie table sur le milieu de semaine.

A la SNCF comme à la RATP, les assemblées générales des personnels ont massivement reconduit le mouvement pour mardi, et plusieurs syndicats ont laissé entendre que la grève pourrait durer au moins jusqu’à mercredi, afin de prendre date avant les négociations.

Si les syndicats sont partagés sur l’intérêt d’une jonction entre les mobilisations des fonctionnaires et des cheminots, la coordination nationale étudiante a appelé sans état d’âme à s’associer aux manifestations du public.

Le mouvement de protestation contre la loi Pécresse d’autonomie des universités pourrait connaître un tournant mardi, en fonction de l’ampleur de la participation étudiante aux côtés des enseignants en grève.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 164376

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 44