SPIEN

Nicolas Sarkozy lie à la baisse des effectifs de l’éducation nationale à la « remise à plat des programmes ».

lundi 15 octobre 2007 par SPIEN - Matulik / Terver

" Le rythme de diminution des effectifs de l’éducation nationale sera fonction des progrès réalisés dans la remise à plat des programmes et des rythmes scolaires qui est nécessaire à l’équilibre de nos efforts » a assuré Nicolas Sarkozy dans un discours. Le Président de la République a rappelé sa volonté de supprimer un poste de fonctionnaire sur deux partant à la retraite et de développer « l’individualisation des rémunérations pour qu’il soit davantage tenu compte du mérite, de l’implication, de l’expérience, des résultats ». Nicolas Sarkozy veut également ouvrir à tous les fonctionnaires la possibilité de quitter la fonction publique contre un pécule (…) pour en accélérer la transformation et permettre la promotion de ceux qui sont en dessous, et qui vont passer leur carrière à attendre si l’on ne fait rien. Ainsi le fonctionnaire aurait droit, à l’intérieur du service public ou à l’extérieur, à une seconde carrière ».

Quant aux nouveaux fonctionnaires, ils pourraient opter pour un statut public ou un statut de droit privé.

Source des informations : la lettre de l’éducation


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162411

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 12