SPIEN

Le SNPDEN dénonce les incohérences des annonces gouvernementales.

jeudi 4 octobre 2007 par SPIEN - Matulik / Terver

"Il y a beaucoup d’annonces dans tous les sens et de doutes qui ne sont pas levés dans les discours actuels. On a du mal à maîtriser toute la cohérence du système."

Pour Philippe Guittet, responsable du premier syndicat des personnels de direction (SNPDEN-UNSA), la rentrée est placée sous le signe de l’inquiétude. Les chefs d’établissement du SNPDEN critiquent "l’opération marketing" du ministre de l’éducation nationale sur l’assouplissement de la carte scolaire. "La règle générale jusque-là était déjà d’avoir une carte scolaire assouplie", a observé le syndicat. "De plus, les règles édictées par le ministère n’ont pas été appliquées partout de la même manière". In fine, Philippe Guittet déplore "une situation encore plus obscure qu’avant et ne donnant aucun enseignement pour l’an prochain". A cet assouplissement, le syndicat est pourtant favorable, "à condition que les principes de maintien du secteur, de mixité sociale soient respectés et que les chefs d’établissement ne soient pas laissés seul pour organiser la régulation". Autre sujet d’incertitude : l’avenir du socle commun et celui des dispositifs de remédiation et des nouveaux modes d’évaluation qui l’accompagnent.

Source : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163237

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 16