SPIEN

Le salaire au mérite des enseignants analysé par deux économistes.

vendredi 13 avril 2007 par SPIEN - Matulik / Terver

A l’heure de la LOLF, faut-il payer les enseignants au mérite. Deux économistes de Toulouse-I Françoise Larré et Jean Michel Plassard tentent d’apporter un éclairage à cette question. Selon les chercheurs, introduire le salaire au mérite pose en effet plusieurs questions fondamentales. Quels seraient les critères d’évaluation dans le travail des enseignants pouvant justifier une prime ou une amélioration de traitement ? Qui en serait chargé et comme procéder ? Doit-on prendre en compte les résultats des élèves à des tests ou privilégier une évaluation par la hiérarchie ou par les "usagers" ? Faut-il considérer le travail d’un seul enseignant, d’une équipe de professeurs ou de tout un établissement ? Entre outre, la mise en oeuvre d’une telle politique nécessiterait "une réelle évolution des modes de recrutement et de management", note Françoise Larré. Cela suppose également "de redonner du sens, individuel ou collectif, au travail des enseignants et d’accompagner les profondes mutations qui touchent leur fonctions". Or,conclut l’économiste, "une incitation salariale ne peut fonctionner que si toute la communauté éducative est d’accord sur les objectifs à suivre et sur sa mise en oeuvre".

Source : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165402

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 9