SPIEN

Le ministère pousuit sa rénovation des séries technologiques.

jeudi 8 mars 2007 par SPIEN - Matulik / Terver

Après le lancement de la série STG à la rentrée dernière, le ministère de l’éducation nationale poursuit la refonte des séries technologiques. A la rentrée prochaine, la série sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) remplacera la série sciences médico-sociales (SMS). Cette rénovation en profondeur a pour objectif principal selon la direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco), "de repositionner clairement la série comme une voie d’accès à l’enseignement supérieur (BTS,STS) à la différence des filières professionnelles qui prépare directement à un métier".

Il s’agit aussi "de mieux préparer les élèves à la diversité des études débouchant sur les emplois "techniques" des secteurs du paramédical (assistant d’un professionnel de santé, infirmier) mais aussi du social (éducateur, conseiller économique social et familial...) ou sur des emplois technico administratifs".

La rénovation de la filière se traduit par "une mise à jour et un enrichissement du contenu de l’offre de formation", explique-t-on à la Dgesco : la dimension sociale devrait être ainsi nettement renforcée dans les enseignements technologiques, désormais structurés en deux grandes matières (sciences et techniques sanitaires et sociales ; biologie et physiopathologie humaines).

Quant aux enseignements généraux, la dimension culture générale devrait être également accentuée avec l’introduction de l’histoire-géographie en terminale et l’augmentation de la part des matières scientifiques.

Nous soutenons cette rénovation, mais critiquons la nouvelle grille horaire qui l’accompagne qui prévoit la suppression de certaines matières (économie, EPS, arts, etc.). Cependant nous nous réjouissons de la création d’un BTS "services et prestations des secteurs sanitaire et social" à destination des futurs bacheliers ST2S.

Ainsi la 3ème filière technologique la plus importante en nombre (42 000 élèves en 2005-2006) après STG (100 000 élèves) et STI (50 000 élèves), devrait être plus attractive. Après ce chantier, les séries STI, STL (sciences et techniques de laboratoire), hôtellerie et TMD (tehniques de musique et de danse) devraient à leur tour être rénovées dans les prochains mois, bouclant ainsi la réforme de l’enseignement technologique.

Source : la lettre de l’éducation


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163267

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1