SPIEN

L’apprentissage a progressé de 8% en un an

mercredi 5 décembre 2012 par SPIEN - Matulik / Terver

Le ministre délé­gué à la Formation, Thierry Repentin, a annoncé mardi au Sénat la hausse sur un an de 8% des contrats d’apprentissage fin octobre, hausse qu’il a qua­li­fiée d’"assez remar­quable" dans le contexte écono­mique difficile.

"Les chiffres des contrats en alter­nance à fin octobre sont très encou­ra­geants si on les com­pare à ceux de l’année 2011 à la même date", a déclaré le ministre lors d’un débat sur l’emploi et la for­ma­tion des jeunes.

"Si l’on constate un léger tas­se­ment des contrats de pro­fes­sion­na­li­sa­tion, le nombre des contrats d’apprentissage enre­gis­trés a pro­gressé de 8%", a-t-il indi­qué. "C’est assez remar­quable dans le contexte écono­mique dif­fi­cile que cha­cun connaît", s’est-il réjoui.

Le ministre, inter­rogé en marge du débat par l’AFP, a dit qu’il pré­pa­rait "un plan de déve­lop­pe­ment de l’apprentissage" pour le pre­mier tri­mestre 2013 "avec des moyens finan­ciers et fis­caux sup­plé­men­taires" afin d’atteindre l’objectif de 500.000 appren­tis d’ici 2017 (contre 420.000 actuellement).

Devant les séna­teurs, le ministre a jugé que "l’insertion pro­fes­sion­nelle des jeunes (était) un enjeu majeur pour notre société" s’alarmant des chiffres du chô­mage des jeunes.

Il a déclaré avoir envoyé aux pré­fets et aux pré­si­dents de région "un docu­ment cadre" visant à mettre en place dans chaque région des "pactes régio­naux pour la réus­site éduca­tive et pro­fes­sion­nelle des jeunes" avant la fin du pre­mier tri­mestre 2013. Il s’agit de "coor­don­ner les efforts de chaque acteur, afin de pro­po­ser à chaque jeune sans qua­li­fi­ca­tion une solu­tion adap­tée pour réamor­cer un par­cours de formation".

Il a enfin évoqué le volet for­ma­tion des emplois d’avenir, dont il a bou­clé le finan­ce­ment, avec notam­ment 30 mil­lions d’euros du Fonds pari­taire de sécu­ri­sa­tion des par­cours pro­fes­sion­nels, près de 40 mil­lions d’euros des OPCA (orga­nismes pari­taires col­lec­teurs agréés) qui col­lectent les contri­bu­tions d’entreprises, plus de 10 mil­lions du FSE (Fonds social euro­péen) et les contri­bu­tions des col­lec­ti­vi­tés locales.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163557

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 7