SPIEN

Insertion professionnelle : 90% d’embauche après un master, DUT ou licence pro

samedi 17 novembre 2012 par SPIEN - Matulik / Terver

Environ neuf diplô­més sur dix ayant obtenu leur mas­ter, licence pro­fes­sion­nelle ou leur diplôme uni­ver­si­taire de tech­no­lo­gie (DUT) en 2009, étaient employés 30 mois plus tard, fin 2011, selon une étude sur le taux d’insertion des diplô­més des uni­ver­si­tés publié mardi par le minis­tère de l’Enseignement supérieur.

"Dans un contexte écono­mique très simi­laire à celui de l’année pré­cé­dente — 9,3 % de taux de chô­mage en France métro­po­li­taine au der­nier tri­mestre 2011 — la situa­tion vis-à-vis de l’emploi, 30 mois après leur entrée sur le mar­ché du tra­vail, des jeunes sor­tis en 2009 de l’université après l’obtention" d’un mas­ter, d’une licence pro­fes­sion­nelle ou d’un DUT, "dif­fère peu de celle qu’avait connue la pro­mo­tion pré­cé­dente un an aupa­ra­vant", sou­ligne l’étude.

"La part des entre­prises pri­vées dans les emplois occu­pés dimi­nue légè­re­ment au pro­fit de la fonc­tion publique, d’Etat, ter­ri­to­riale ou hos­pi­ta­lière", pré­cise le texte.

C’est en licence pro­fes­sion­nelle que les condi­tions d’embauche sont les plus favo­rables, avec un emploi stable pour 80 % de ses titu­laires (73 % en mas­ter, 71 % en DUT).

De même, une très large majo­rité (96 %) des diplô­més de licence pro­fes­sion­nelle en 2009 occu­paient un emploi stable fin 2011 (94 % en mas­ter, 92 % en DUT), des chiffres qua­si­ment iden­tiques à ceux publiés les années pré­cé­dentes pour les diplô­més 2007 et 2008.

"Les diplô­més de droit-économie-gestion (DEG) et technologies-sciences-santé (TSS) béné­fi­cient de condi­tions d’embauche net­te­ment plus favo­rables que ceux de sciences humaines et sociales (SHS) et de lettres-langues-arts (LLA)", pré­cise l’étude, avec à la fois un taux d’insertion plus élevé et des emplois plus sou­vent stables, à temps plein et de niveau cadre ou pro­fes­sion intermédiaire.

Etude réa­li­sée en décembre 2011 par le minis­tère de l’enseignement supé­rieur et de la recherche et les uni­ver­si­tés fran­çaises publiques, sauf Paris Dauphine et Paris II, auprès de 85.700 jeunes ayant obtenu en 2009 leur diplôme de mas­ter, DUT ou licence professionnelle.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163433

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 67