SPIEN

Un député veut supprimer les allocations familiales aux parents d’élèves violents

dimanche 16 septembre 2012 par SPIEN - Matulik / Terver

Après deux nou­velles agres­sions d’enseignants au cours des deux der­niers jours, un député appa­renté UMP, Claude de Ganay, a sug­géré de sus­pendre, voire de sup­pri­mer, les allo­ca­tions fami­liales aux parents d’enfants auteurs d’agression dans les établis­se­ments scolaires.

Ce député du Loiret, nou­vel­le­ment élu, a affirmé qu’il dépo­se­rait pro­chai­ne­ment un amen­de­ment en ce sens lors de l’examen du pro­jet de loi sur la refon­da­tion de l’école.

"Face à ces dérives into­lé­rables et cho­quantes, je récla­me­rai dans le pro­jet de loi de refon­da­tion de l’école que toute agres­sion phy­sique ou ver­bale d’un membre du corps ensei­gnant, par un élève ou ses parents, soit sanc­tion­née par la sus­pen­sion, voire la sup­pres­sion des allo­ca­tions fami­liales", écrit-il dans un communiqué.

"Alors que le gou­ver­ne­ment envi­sage le retour de l’enseignement de la morale et une refon­da­tion de l’école, nous devons rap­pe­ler fer­me­ment que la mis­sion pre­mière des ensei­gnants n’est pas d’éduquer les enfants de France mais de les élever dans et par la connais­sance", ajoute le vice-président du conseil géné­ral du Loiret.

Depuis le mois de juillet, une concer­ta­tion sur une "refon­da­tion" de l’Ecole a été enga­gée par le gou­ver­ne­ment en vue d’un pro­jet de loi qui serait exa­miné par le Parlement à l’automne et devien­drait appli­cable à la ren­trée 2013.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162411

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 6