SPIEN

création des "assistants de prévention et de sécurité"

vendredi 7 septembre 2012 par SPIEN - Matulik / Terver

Le nou­veau métier d’assistant de pré­ven­tion et de sécu­rité (APS), des­tiné à pré­ve­nir les vio­lences dans les col­lèges et lycées les plus sen­sibles, est créé offi­ciel­le­ment jeudi par une cir­cu­laire du minis­tère de l’Education natio­nale, qui pré­voit 500 recru­te­ments dès cette rentrée.

"L’ensemble des APS doit être recruté au plus tard le 1er octobre 2012, afin que les for­ma­tions se déroulent en octobre et novembre", le mois de sep­tembre devant per­mettre aux chefs d’établissement d’effectuer le recrutement.

Ce nou­veau métier, pro­messe de François Hollande, est mis en place afin "d’augmenter, dès la ren­trée 2012, le nombre des adultes pré­sents dans les établis­se­ments sco­laires les plus expo­sés aux phé­no­mènes de vio­lence et dont le cli­mat néces­site d’être par­ti­cu­liè­re­ment amé­lioré", pré­cise la cir­cu­laire adres­sée aux rec­teurs d’académie et aux chefs d’établissements.

"Un peu plus de la moi­tié des inci­dents décla­rés concerne 10% des établis­se­ments du second degré et 5% d’entre eux concentrent plus du tiers des inci­dents", rap­pelle la cir­cu­laire qui fait réfé­rence à l’enquête SIVIS (Système d’information et de vigi­lance sur la sécu­rité sco­laire) 2010–2011.

Les APS sont recru­tés au niveau de bac+2 par les chefs d’établissement qui "s’assureront de l’adéquation du pro­fil du can­di­dat aux com­pé­tences attendues".

Ils reçe­vront une for­ma­tion pen­dant les deux mois qui suivent leur prise de fonc­tion. Pendant cette période, ils seront for­més 25 heures par semaine à leurs mis­sions spécifiques.

Les 10 heures res­tantes doivent ser­vir à décou­vrir le fonc­tion­ne­ment de l’établissement et le rôle et les mis­sions des dif­fé­rents per­son­nels (de direc­tion, d’enseignement, d’éducation, sociaux et de santé, admi­nis­tra­tifs, ouvriers et de service...).

La mis­sion des APS "ne se sub­sti­tue pas à la mis­sion de sur­veillance dévo­lue aux assis­tants d’éducation", et ils peuvent, "en cas d’incident grave, contri­buer à orga­ni­ser le lien avec les équipes mobiles de sécu­rité" (EMS) sus­cep­tibles d’intervenir dans l’établissement.

Un pre­mier bilan por­tant prin­ci­pa­le­ment sur le recru­te­ment, la for­ma­tion et le champ des mis­sions attri­buées aux APS sera trans­mis à la Direction géné­rale de l’enseignement sco­laire (Dgesco) pour la mi-février 2013.

Un second plan por­tant notam­ment sur les mis­sions effec­tuées sera demandé pour la fin juin 2013.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165919

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 83