SPIEN

Peillon "pas hostile" à une part de contrôle continu au bac

vendredi 22 juin 2012 par SPIEN - Matulik / Terver

Le ministre de l’Education natio­nale, Vincent Peillon, a indi­qué lundi qu’il n’était "pas hos­tile" à l’introduction d’une part de contrôle continu au bac­ca­lau­réat et que cette ques­tion ferait par­tie des "dis­cus­sions cet été", lors d’un entre­tien sur RMC et BFMTV.

Interrogé sur une pos­sible intro­duc­tion de contrôle continu au bac, il a rétor­qué : "la dis­cus­sion aura lieu, je n’y suis pas hostile".

"Ce n’est pas une voie inter­dite", a-t-il ajouté, rap­pe­lant que la ques­tion porte en réa­lité sur le bac­ca­lau­réat géné­ral, car il existe déjà une part de contrôle continu dans d’autres bacs.

Plus de huit Français sur dix (85%) sou­haitent une part de contrôle continu dans l’examen du bac­ca­lau­réat, selon un son­dage Ifop pour Sud Ouest Dimanche.

Depuis février 2005, la pro­por­tion des par­ti­sans de l’introduction d’une part de contrôle continu à l’examen a aug­menté de 25 points, tan­dis que la part des oppo­sants est des­cen­due de 34% à 14% (-20 points).

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162411

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 6