SPIEN

L’opinion plébiscite les cinq jours à l’école mais les parents directement concernés sont contre.

mardi 29 mai 2012 par SPIEN - Matulik / Terver

Le retour à la semaine de quatre jours et demi à l’école pri­maire, envi­sagé par le nou­veau ministre de l’Education, Vincent Peillon, est plé­bis­cité par les Français, mais désap­prouvé par une majo­rité des parents direc­te­ment concer­nés, selon un son­dage Ifop réa­lisé pour Dimanche Ouest France.

La mesure est approu­vée par 67% des per­sonnes inter­ro­gées, mais elle est reje­tée par 55% des parents ayant effec­ti­ve­ment des enfants sco­la­ri­sés dans le pri­maire, relève ce son­dage, qui ne com­por­tait pas de ques­tion sur les moti­va­tions de l’adhésion ou du rejet.

Sur l’ensemble des son­dés, le mesure est approu­vée par toutes les caté­go­ries en fonc­tion de l’âge, du sexe, de la caté­go­rie socio-professionnelle, des sym­pa­thies poli­tiques ou du lieu d’habitation, selon l’Ifop.

Elle est par­ti­cu­liè­re­ment plé­bis­ci­tée chez les pro­fes­sions inter­mé­diaires (72%), les pro­fes­sions libérales/cadres supé­rieurs (67%), les habi­tants de l’agglomération pari­sienne (78%) et à gauche (jusqu’à 80% pour les sym­pa­thi­sants PS).

La mesure ren­contre ses plus faibles taux d’adhésion chez les arti­sans et com­mer­çants (53% de pour) et chez les sym­pa­thi­sants de l’UMP (59% de pour). La semaine sco­laire de quatre jours avait été intro­duite en 2008 sous la pré­si­dence de Nicolas Sarkozy.

Sondage réa­lisé du 22 au 24 mai par ques­tion­naire auto-administré en ligne auprès d’un "échan­tillon de 1006 per­sonnes repré­sen­ta­tif de la popu­la­tion fran­çaise âgée de 18 ans et plus", selon la méthode des quotas.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163433

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 86