SPIEN

L’UMP propose d’expérimenter des collèges « par classes ».

jeudi 1er décembre 2011 par SPIEN - Matulik / Terver

Réorganiser les collèges par niveaux plutôt que par quartiers... C’est l’une des propositions de l’UMP dans sa convention « Justice sociale », présentée le 8 juin. Le parti de droite propose de regrouper dans certains collèges les classes de 6e et de 5e et dans d’autres, les 4e et 3e, qui se trouvent en zone urbaine. L’objectif est de faire tomber les clivages entre « collèges de centre-ville, bien fréquentés, et collèges des périphéries défavorisées », explique Camille Bedin, secrétaire national de l’UMP à l’égalité des chances. Pour le parti présidentiel, au-delà de la mixité sociale, cette proposition serait aussi le moyen d’enterrer définitivement la carte scolaire et d’améliorer la sécurité des élèves les plus jeunes, cibles des « caïds ». Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a déjà fait savoir qu’il était prêt à tenter l’expérience dans sa ville, à Meaux (Seine-et-Marne). Parmi les autres mesures de la convention, l’autonomie accrue des établissements. Les chefs d’établissement auraient ainsi la possibilité de recruter eux-mêmes leurs équipes pédagogiques. Enfin, l’UMP souhaite améliorer l’orientation des lycéens, en développant des réseaux d’anciens élèves et les relations avec les entreprises locales. Le soutien scolaire serait renforcé auprès des élèves de primaire scolarisés en zone d’éducation prioritaire, sous la forme d’une étude surveillée gratuite et assurée par des enseignants retraités ou en formation, des étudiants et des bénévoles.

Source des informations : la lettre de l’éducation 20 juin 2011


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165355

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pensées politiques pour la présidentielle...   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 10