SPIEN

François Hollande avance ses propositions de réforme du système éducatif

jeudi 1er décembre 2011 par SPIEN - Matulik / Terver

Après Vincent Peillon et avant le Parti socialiste , François Hollande, député socialiste de Corrèze, propose sa vision du système éducatif. Sa réforme est d’ailleurs, selon lui, l’un des enjeux majeurs pour les élections présidentielles de 2012. Ses propositions, qu’il a présentées le 4 mai dans le cadre du club « Répondre à gauche », insistent sur certaines périodes du parcours éducatif. La petite enfance d’abord. Le candidat aux primaires socialistes prône la mise en place d’un large service public de la petite enfance en partenariat avec les collectivités locales. A ses yeux, chaque famille doit pouvoir scolariser son enfant à partir de 2 ans si tel est son souhait et l’accent doit être mis sur les années d’école primaire, moment où « doit se concentrer la lutte contre l’échec ». Pour l’ex-premier secrétaire du PS, l’apprentissage de la langue doit être appuyé et les redoublements doivent être « progressivement abandonnés ». Pour le supérieur, François Hollande préconise une allocation publique de financement des études supérieures : une « aide qui pourrait prendre la forme d’un emprunt garanti par l’Etat ». Une formule permettant d’augmenter les frais d’entrée à l’université sans trop pénaliser les étudiants des milieux les plus modestes. Ce pacte éducatif est le troisième et dernier volet du contrat de l’après-crise défendu par François Hollande. Il a déjà élaboré un pacte de redistribution - portant sur la fiscalité - et un pacte productif qui s’intéresse aux chemins de la croissance.

10 mai 2010 Source des informations : la lettre de l’éducation


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 163267

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pensées politiques pour la présidentielle...   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1