SPIEN

Fuites du bac : les trois suspects mis en examen et laissés libres

lundi 27 juin 2011 par SPIEN - Matulik / Terver

Les trois jeunes hommes inter­pel­lés dans l’enquête sur les fuites au bac­ca­lau­réat, ont été mis en exa­men samedi et lais­sés libres, l’un étant placé sous contrôle judi­ciaire, a annoncé le par­quet de Paris.

Le par­quet se réserve le droit de faire appel de cette déci­sion de mise en liberté prise par le juge d’instruction, a-t-il été pré­cisé. Le par­quet a cinq jours pour faire appel.

Les trois jeunes adultes ont été mis en exa­men pour fraudes aux exa­mens, recel de vio­la­tion de secret pro­fes­sion­nel et recel d’abus de confiance.

L’un deux, soup­çonné d’être l’auteur prin­ci­pal des faits, a été placé sous contrôle judi­ciaire et les deux autres remis en liberté.

"Notre client a été mis en exa­men par le magis­trat ins­truc­teur, qui a tenu à lui indi­quer qu’il n’y avait pas lieu de le pla­cer en déten­tion pro­vi­soire au regard des faits repro­chés", a déclaré Me Olivier Morice, avo­cat du prin­ci­pal suspect.

Me Morice a contesté tout carac­tère "concerté" de la fuite et plaidé "une blague potache". Il a consi­déré la remise en liberté de son client comme "un désa­veu pour le pro­cu­reur de la République de Paris".

"Il est nor­mal que le par­quet se montre le gar­dien de la loi" a réagi le par­quet auprès de l’AFP. "Si le juge ne le suit pas, ce n’est pas un désa­veu mais le jeu nor­mal des institutions".

Le par­quet avait ouvert dans la mati­née une infor­ma­tion judi­ciaire pour fraudes à exa­mens publics, vio­la­tion de secret pro­fes­sion­nel, abus de confiance, vols, et recel de ces trois der­niers chefs. Il avait sou­haité que les trois hommes soient écroués.

Les enquê­teurs sont tou­jours à la recherche de la "per­sonne dépo­si­taire de l’épreuve" à l’origine de la fuite et qui, selon une source judi­ciaire, ne ferait pas par­tie de l’Education nationale.

La meilleure amie d’un des sus­pects a assuré ven­dredi : "C’est parti d’un impri­meur (...) qui a fait ren­trer à la pause déjeu­ner (...) un ami à lui pour lui mon­trer le sujet du bac de maths".

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165402

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 6