SPIEN

Le ministère souhaite expérimenter des évaluations en fin de 5ème.

jeudi 19 mai 2011 par SPIEN - Matulik / Terver

La circulaire de rentrée publiée le 5 mai prévoit l’expérimentation d’évaluation au troisième trimestre de la classe de 5ème et des dispositifs de préprofessionnalisation dès la 4ème.

Nous craignons le retour du palier d’orientation en 5ème . « Au collège une évaluation nationale sera expérimentée en classe de 5ème dans les établissements scolaires au cours de l’année 2011-2012 ». Ce court paragraphe inséré dans la circulaire de rentrée 2011 a mis le feu aux poudres avant même sa publication, le 5 mai. « Le ministère a besoin d’outils de pilotage. Mais en les instaurant au troisième trimestre, les évaluations de 5ème ne permettront pas aux enseignants de repérer les difficultés des élèves et d’adapter leur pédagogie ». Elles risquent de « recréer un palier d’orientation en fin de 5ème » comme il existait dans le passé. Les élèves en difficulté seraient réorientés dans des voies de relégation ». Les craintes de réinstaurer ce palier n’auraient sans doute pas été aussi vives si la circulaire de rentrée ne lançait pas également l’expérimentation d’une 3e « prépa-professionnelle » pour « diversifier les parcours au collège ».

Le ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel, avait annoncé ce dispositif le 26 avril ainsi que des « aménagements » en 4ème permettant une « découverte des métiers ». Enfin, la circulaire entend « valoriser » l’apprentissage à travers le dispositif d’initiation aux métiers en alternance (DIMA) : dès l’âge de 15 ans, les collégiens pourront s’inscrire dans des centres de formation d’apprentis, tout en restant sous statut scolaire. « Une remise en cause par petites touches du collège pour tous. On peut craindre que les évaluations en fin de 5ème soient utilisées pour organiser des parcours dérogatoires pour les élèves en difficulté ». – Paradoxe – La circulaire prône l’école du socle et crée un instrument qui pourrait remettre au goût du jour la sélection en 5ème ! ». La direction générale de l’enseignement scolaire du ministère explique qu’il s’agit de banaliser le parcours des élèves sur le modèle anglais, de la maternelle à la fin du collège avec des évaluations régulières (CE1, CM2, 5ème ,3ème) dans les disciplines dominantes que sont les mathématiques et le français. L’objectif est de mieux connaître le niveau des élèves et de remédier rapidement à leurs lacunes. En 2011-2012, la politique éducative tendra vers « un double dessein », lit-on dans la circulaire de rentrée : « Promouvoir l’excellence et lutter contre les inégalités ». Il s’agit à la fois d’assurer la maîtrise des savoirs fondamentaux, d’aller plus loin vers l’école du socle commun » à travers l’organisation de rencontres entre enseignants de CM2 et du collège et un accompagnement personnalisé en 6ème notamment, de « personnaliser les parcours et d’accorder plus d’autonomie aux établissements.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165919

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 145