SPIEN

L’éducation nationale, un secteur féminisé mais inégalitaire.

jeudi 7 avril 2011 par SPIEN - Matulik / Terver

Les femmes sont majoritaires dans le monde de l’éducation. « Les ministères de l’enseignement comptent 66,1% de femmes dont 69,2% dans l’éducation nationale », observe Françoise Guégot, députée UMP de Seine-Maritime, dans son rapport intitulé « L’égalité professionnelle homme-femme dans la fonction publique » remis le 7 mars au président de la république, à l’occasion de la journée des femmes du 8 mars. Ces chiffres globaux cachent toutefois d’importantes disparités. Si les femmes sont majoritaires chez les instituteurs (76,6%) et chez les professeurs agrégés et certifiés (67,3%), elles ne le sont pas chez les chercheurs et les enseignants chercheurs (36,6%). Et elles n’occupent que huit postes de recteurs sur trente. Pour résorber ces inégalités, la députée recommande l’instauration d’un quota de 40% de femmes aux postes de direction, seul moyen, selon elle, d’ « atteindre, à moyen terme, une véritable égalité professionnelle entre les hommes et les femmes ».

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 162386

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8