SPIEN

Suppressions de postes à la rentrée 2011 : les « leviers » des recteurs.

lundi 14 mars 2011 par SPIEN - Matulik / Terver

Comment les recteurs parviendront-ils à supprimer de nouveau 16 000 postes à la rentrée 2011 ?

Le dossier est devenu si délicat que la répartition des coupes par école, qui aboutira à des fermetures de classes, est reportée après les élections cantonales. Les recteurs élaborent leur plan d’actions en fonction des spécificités de leur académie. Dans le 1er dégré, les postes d’intervenants en la,gues étrangères sont les premiers touchés par les coupes tout comme les réseaux d’aides spécialisés aux enfants en difficulté (Rased) dont le démantelement a commencé en 2008. L’accueil des enfants de moins de 3 ans sera exceptionnel (13% en moyenne sont scolarisés aujourd’hui). Dans le secondaire, les recteurs jouent sur le regroupement de filières. « On tire beaucoup sur les sections qui attirent peu, on regroupe les options rares de lycées et les sections de techniciens supérieurs dans un seul lycée au lieu de trois par exemple ».

L’augmentation des effectifs de classe est priviligiée et des fusions d’établissement ne sont pas à exclure. Ces mesures s’inspirent du « schéma d’emploi 2011-2013 » élaboré par le ministère de l’éducation nationale détaillant une dizaine de « leviers » pour tenir l’objectif du non remplacement d’un départ à la retraite sur deux.

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165919

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 83