SPIEN

Trois mesures pour améliorer la situation des non-titulaires de l’éducation.

mardi 18 janvier 2011 par SPIEN - Matulik / Terver

Le ministère de l’éducation nationale envisage trois mesures pour améliorer les conditions de travail des non titulaires. « Ces personnels doivent être traités au même titre que les titulaires », considère Josette Théophile, directrice des ressources humaines du ministère. « Il s’agit aussi de faciliter leur accès à une qualification. » Première mesure, la mise en place, dès la session 2012, d’un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) validant les épreuves d’admissibilité des concours internes pour tout contractuel ayant travaillé trois ans au cours des six dernières années. Des masters en alternance devraient être expérimentés en 2011 et 2012 dans certaines universités pour préparer les assistants d’éducation aux concours. « Cette solution paraît aussi contribuer à fidéliser des intervenants sur le remplacement », précise Mme Théophile. Enfin, pour les emplois aidés, le ministère prévoit un dispositif de formation en ligne leur garantissant « un certain niveau d’employabilité ». Parallèlement, dans le cadre d’un plan d’action pour les agents non titulaires de la fonction publique, une refonte des textes législatifs propres à l’éducation nationale est envisagée : un seul décret pourrait définir la gestion de l’ensemble des contrats existants ; y compris les vacataires. Il persiste un problème : le nombre de postes offerts aux concours internes ne vont pas augmenter

Source des informations : la lettre de l’éducation.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 165385

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 16