SPIEN

Des scientifiques dénoncent la réforme du lycée, Chatel leur répond...

vendredi 5 novembre 2010 par SPIEN - Matulik / Terver

Des scien­ti­fiques de renom et la plu­part des asso­cia­tions repré­sen­ta­tives du monde scien­ti­fique dénoncent dans une péti­tion la baisse des ensei­gne­ments scien­ti­fiques au lycée, le ministre Luc Chatel leur répon­dant que ceux-ci res­te­ront majo­ri­taires dans la série S rénovée.

Dans une péti­tion inti­tu­lée "La France a besoin de scien­ti­fiques", de nom­breux cher­cheurs dont le récent médaillé Fields, Cédric Villani, disent "s’inquiéter des consé­quences de la réforme actuelle du lycée sur l’avenir de notre pays". Parmi plu­sieurs griefs, ils écrivent notam­ment que "moins de la moi­tié des horaires en pre­mière S est consa­crée aux sciences : ce n’est pas raisonnable".

Sur le site inter­net du jour­nal Le Monde, qui publie cette péti­tion, le ministre de l’Education natio­nale Luc Chatel leur répond jeudi que "les ensei­gne­ments scien­ti­fiques sont bien majo­ri­taires en S".

"Désormais, l’emploi du temps des élèves est formé de 39% à 46% d’enseignements scien­ti­fiques en classe de pre­mière, de 66% en ter­mi­nale, soit de 53% à 56% sur le cycle première-terminale", détaille-t-il.

Il ajoute notam­ment que la créa­tion de l’accompagnement per­son­na­lisé de deux heures par semaine "contri­buera puis­sam­ment à la for­ma­tion scien­ti­fique de nos élèves".

La réforme du lycée, entrée en vigueur en seconde depuis la ren­trée 2010, doit s’appliquer aux classes de pre­mière et ter­mi­nale res­pec­ti­ve­ment aux ren­trées 2011 et 2012.

Dans le but d’assurer une meilleure orien­ta­tion et de lais­ser la pos­si­bi­lité à un élève de se réorien­ter via des pas­se­relles en cours de lycée, la réforme repousse le tronc com­mun de matières jusqu’en pre­mière, de telle sorte que la véri­table spé­cia­li­sa­tion aura lieu à par­tir de la terminale.

La créa­tion des deux heures d’accompagnement per­son­na­lisé a par ailleurs conduit à dimi­nuer légè­re­ment les horaires heb­do­ma­daires de plu­sieurs disciplines.

La péti­tion des scien­ti­fiques est notam­ment consul­table à l’adresse inter­net http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/...

Enseignant-chercheur en mathé­ma­tiques, Cédric Villani a été co-lauréat cette année de la médaille Fields, équi­va­lent d’un Nobel des mathématiques.

Source : AFP


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 159928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités /Agenda   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 41